Décembre 2016 : mes 500 premiers bouchons.

Avril 2016.

Je décide de mettre en valeur notre terre familiale. Je parle de mon projet à un ami de mon père, Marius. C’est un professionnel, il connait bien le terrain et me propose immédiatement son aide. Mon désir de travailler la terre de mon père le touche. Nos plans seront préparés par Jean-Claude Crsispi, les graines seront issues de notre maquis et laissées quatre mois en pousse sous serre pour donner les petits bouchons que nous mettrons en terre quelques mois plus tard.

 

Avril 2017.

Je procède au premier désherbage, les plans ont poussé mais sont encore très petits, je peux programmer la prochaine plantation, mon premier hectare, les binnages et peut être quelques arrosages pour l’été.

Mai 2018.

Apres une saison parfaitement équilibrée entre pluies et ensoleillement, la nature est magnifique! luxuriante!

Mais très envahissante.

Apres plusieurs mois sans travail de la terre je retrouve le terrain recouvert de milliers de fleurs de printemps. La pluie m’a empeché de planter quelques semaines auparavant. La nature semble avoir repris ses droits.

Apres quelques heures de faucillage je retrouve enfin mes plants d’immortelle…

Quatre rangs, parfaitement développés. Les plants sont absolument magnifiques et couverts de fleurs en boutons. Un peu de nettoyage et nous reviendrons cueillir nos premières fleurs vers le 20 juin, pour la St Jean.

 

Merci maman pour le coup de mains!